sebastien-ratajczak-actuel-elu-a-la-mairie-de-blanzy-est-chef-de-file-pour-le-modem-71-photo-s-w
 

Communiqué de M. Ratajczak, élu MoDem de Blanzy, suite à son retrait de délégation

En me retirant ma délégation, M. MAZUREK commet un abus de pouvoir.

Après le retrait de délégation de M. BAKA au Grand Dijon, il semble que les socialistes bourguignons soient pris d’une soudaine épidémie de retrait de délégation à des élus avec lesquels ils travaillaient jusqu’ici en bonne intelligence.

Lors des élections municipales de 2014, le candidat Mazurek s’était engagé à ne se présenter à aucune autre élection mais rester uniquement maire de Blanzy…Cherchez l’erreur : moins d’un an plus tard il est élu conseiller départemental suppléant du binôme de gauche.

Suite à ma nomination comme chef de file MoDem pour les départementales en décembre 2014, M. Mazurek avait déclaré au JSL qu’il était au courant de ma prise de position et que cela ne le choquait pas. Toutefois, alors qu’un accord avait été conclu avec l’UDI et l’UMP pour que je sois candidat suppléant de M. Girardon, j’ai du renoncer à présenter ma candidature suite à des menaces de retrait de délégation de M. Mazurek.

Aujourd’hui, bien que j’aie toujours voté avec la majorité municipale, le maire de Blanzy me reproche mon simple soutien sur facebook au binôme perdant et choisit de me retirer ma délégation… Malgré cette abus de pouvoir flagrant, je continuerai à soutenir la majorité municipale pour les projets mis en place pour le mandat actuel, car Blanzy en a besoin. Au niveau départemental et régional, je n’aurai en revanche plus aucune retenue à soutenir l’alliance UMP UDI MoDem pour l’alternance derrière notre chef de file Vincent Chauvet.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !