Marianne
 

MORALISATION : Le coup de gueule de François Bayrou

 

C’est avec cette accroche, à la une de son numéro 834, que MARIANNE introduit

l’article de François BAYROU

« DIX PROPOSITIONS POUR SORTIR DE LA CRISE MORALE»

Pour rétablir la confiance des citoyens à l’égard de leur démocratie et de leurs élus et gouvernants, un changement d’époque et de pratique politique s’impose, un texte qui ne soit pas de circonstance mais de vision doit être écrit et soumis à l’approbation des citoyens par référendum

Le président du Mouvement démocrate propose 10 décisions devant être prises impérativement :

1- Pour que le sommet de l’État donne l’exemple des efforts qu’il demande aux Français, que soit divisé par deux (au moins) le nombre de ministres qui composent un gouvernement pléthorique donc par nature inefficace.

2- Que soit diminué drastiquement le nombre de députés et de sénateurs. 400 députés et 200 sénateurs seront plus puissants, mieux entendus et respectés que les 577 députés et 238 sénateurs actuels.

3- Que l’interdiction du cumul d’un mandat parlementaire avec celui d’un exécutif local soit décidée pour les prochaines élections de 2014 et 2015.

4- Que les parlementaires soient obligés d’être présents en séance, comme c’est le cas par exemple au Parlement européen, pour voter les lois, et que tous les votes soient publics.

5- Qu’un nouveau mode de scrutin garantisse que tous les courants substantiels du peuple français seront représentés à l’Assemblée nationale, où s’exprime la souveraineté de la nation.

6- La première mission des parlements étant de voter l’impôt, que les parlementaires soient soumis à l’impôt sur tous les revenus de leur mandat.

7- La première vertu des parlementaires devant être l’indépendance, que soit proscrit l’exercice d’une profession de conseil rémunérée, et qu’en tout état de cause tout conflit d’intérêts soit déclaré et oblige à ne pas participer aux délibérations en rapport avec l’activité extra parlementaire.

8- Que la loi sur le financement public des partis politiques soit revue, pour ne plus avantager outrageusement les partis dominants, et qu’elle interdise les micro-partis qui permettent de tourner la loi.

9- Que la condamnation définitive pour corruption entraîne une inéligibilité d’au moins dix ans.

10- Que ce texte soit soumis par référendum au peuple français.

En signant la pétition citoyenne sur le site Internet moralisation.fr,

soutenons la démarche de François Bayrou !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

8 Commentaires

Que voulez-vous que je vous dise M. BAYROU ! Cela fait des années que je vote pour vous mais je n’ai plus d’espoir qu’un vrai homme d’état soit un jour élu et qui pense aux prochaines générations et non aux prochaines élections. Fuchs Marie-Claire.

Par fuchs, le 19 avril, 2013
 

Au bout de combien de signatures peut-on faire plier le pouvoir afin que le référendum soit effectivement organisé?

Par LOMBARDINI Christian, le 21 avril, 2013
 

Jugement sains et clair sur ce que doit être une représentation du peuple j’adhère totalement a ses 10 propositions

Par vallee, le 22 avril, 2013
 

Je soutiens totalement la démarche de François Bayrou telle qu’elle est exposée dans le N°834 de Marianne…sans illusions quant à son avenir,hélas!!!
J L

Par Leopoldi Jacques, le 22 avril, 2013
 

Pourquoi les propositions sur le site « internet moralisation.fr » ne sont pas dans les mêmes termes que ci-dessus ou que dans le journal Marianne ?
Pour l’instant je réserve ma signature.

Par HARTER Serge, le 23 avril, 2013
 

Les deux textes sont identiques dans leur esprit, et surtout ont le même objectif, indiquer la nécessité d’un changement institutionnel. Un article de presse ne peut être semblable dans sa rédaction à une pétition…

Par Démo71, le 5 mai, 2013
 

Allez Monsieur tentez de redonner de l’espoir aux Français, vos idées sont bonnes mais:
Est-ce que les élus sont prêts a vous suivre? je pense que non !!! la gauche ne sait plus que faire, la droite se disperse en de sombres cafouillage, le centre est dispersé, je ne parle des autres tendances
Alors qui osera appliquer vos propositions? Vous et vous seulement, Hic.. il faut être au Gouvernement et accepter les foudres de toutes sortes et je sais que votre ligne de conduite ne vas pas dans ce sens. Dans cette hypothèse, je crains que votre coup colère ne soit qu’un pavé dans la marre.
Et pourtant la France a grandement besoin d’un tour de vis et il faut mettre les Français au travail, limiter les aides, supprimer les avantages, réapprendre a vivre avec nos moyens et non au dessus etc.
Bon courage Monsieur.

Par faure jacques, le 26 avril, 2013
 

Je signe des deux mains!

Par RIGAUDIERE Pierrette, le 30 avril, 2013