Nécessité d’une révolution européenne

La chute continue, au sein de l’Union Européenne, de la foi en la démocratie et la perte de confiance en la classe politique se manifestent par la désertion des urnes, y compris désormais municipales.

Je crois qu’il faut s’opposer avec détermination aux courants protectionnistes et populistes qui rencontrent partout un succès croissant.

Il n’est plus possible de maintenir une politique de petits pas selon les possibilités du moment des membres du club des chefs d’États. Il va falloir montrer aux « marchés » et aux politiques opportunistes que la zone euro -à défaut de l’UE(?)- va passer le cap Jean MONNET. C’est à dire devenir une fédération.

Continuer à rafistoler serait ouvrir un boulevard à la déliquescence de l’ U.E. et de l’Euro, et aux protectionnismes populistes.

Il va falloir une « révolution » européenne déterminée pour aller rapidement vers ce fédéralisme.

Jean-Pierre  GOSSET, adhérent Modem 71

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !